Visite de la cantine du 17/10/19

Visite de la cantine du 17/10/19
Visite de la cantine du 17/10/19

Visite de cantine du 17 Octobre 2019

Nous étions trois représentantes AAPE à  aller déjeuner  à la cantine ce midi ;  nous étions accompagnées d’une maman de l’école qui avait émis le souhait de venir avec nous.Nous avons été accueillies par Mme Bompars qui est la directrice adjointe de la cuisine centrale et M. Delrot adjoint en charge de la cuisine centrale nous a rejointes.

Au menu de ce jour il y avait :

Salade Coleslaw

Chili con carne ou sauté d’agneau  aux petits légumes, accompagné de riz bio créole.

Dessert au choix : yaourt (sucre ou miel) ou cantal et ananas au sirop.

Je précise que les menus sont prévus un trimestre à l’avance et toujours sur les recommandations de la diététicienne. La cuisine centrale cherche d’ailleurs une nouvelle diététicienne mais attend pour choisir d’avoir un cahier des charges précis.

Temps d’échange avec les enfants :

Nous avons interrogé les enfants pour savoir s’ils avaient apprécié le repas du jour et la cantine en général.

Les réponses pour le repas du jour ont été assez unanimement positives.  Les réponses pour la cantine de manière générale ont été plus contrastées.  L’entrée semble assez peu appréciée. 

Organisation de la pause méridienne :

Nous avons échangé avec Christine Malcoiffe, responsable du centre de loisir, qui déplore le fait que son équipe ne soit pas complète et que de ce fait, elle ne puisse pas encore remettre en place les ateliers (relaxation, jeux de société etc). Elle espère pouvoir le faire dès la rentrée. En effet, la mairie reçoit en ce moment des candidats. Toutefois, il semble que les postes soient difficiles à pourvoir. Du coup aujourd’hui il y avait beaucoup d’enfants qui jouaient dehors, c’est encore possible mais quand le temps va se refroidir, il faudra qu’ils puissent réinvestir les espaces intérieurs. Ceci étant, malgré la pénurie d’animateur, tout était très bien organisé. Nous craignons tout de même que l’équipe s’épuise à devoir faire à 7 ce qu’elle devrait faire à 12 ! Aussi si vous connaissez des personnes intéressées pour rejoindre l’équipe, tous les profils sont étudiés : jeune et sénior jusqu’à 68 ans ! Annonce : https://www.clamart.fr/fr/offres-demploi/animateur

Passons au repas maintenant :

Nous avons, comme les enfants, apprécié le repas du jour. Même si nous avons trouvé que le plat principal était un peu salé. (Il s’agissait du chili) Nous n’avons plus trouvé de miel pour agrémenter le yaourt il n’y avait plus que du sucre au moment où nous nous sommes servies. Les dames de service sont très agréables et guident les enfants dans leur choix.

INFORMATIONS :

-Le tri sélectif devrait être mis en place bientôt.

-Une visite de la cuisine centrale va être organisée pour les enfants pendant les vacances par l’équipe d’animation.

-La viande vient exclusivement d’une coopérative bourbonnaise.

-Le pain est bio et vient d’une boulangerie de Chatillon.

-Mme Bompars travaille sur le gaspillage, elle revient de formation et va mettre en place rapidement des choses : proposition de fruits coupés divers en dessert en libre-service (coupés par les dames de service).

-Pour le dessert, il existe une table de troc, les enfants peuvent y déposer ce qu’ils ne souhaitent pas manger et l’échanger contre quelque chose qui leur plait plus. (Les enfants l’appellent la table à rab) Nous l’avons trouvée peu visible, en revanche l’idée est bonne.

Voici les suggestions que nous avons faites à la cuisine centrale :

1/ Introduire des féculents qui soient au moins semi-complet, donc moins transformés, exemple riz semi-complet à la place du riz blanc, pâtes semi-complètes etc …

2/ Introduire du sel également moins raffiné donc moins délétère pour la santé.

3/ Proposer l’entrée sous une autre forme pour éviter le gaspillage : aujourd’hui la plupart des salades ont été jetées ! Mme Bompars nous a dit qu’ils allaient certainement laisser les enfants se servir dans un saladier en libre-service plutôt que d’imposer une coupelle pleine. Ce qui engendrera également un gain de temps pour les dames de services.

4/ Proposer plus de miel ou de sucre complet et moins de sucre raffiné.

5 / Proposer plus de fruits et légumes de saison.

Nos suggestions à l’équipe d’animation et d’éducation :

1/ Travailler sur des pictogrammes pour expliquer les effets du gaspillage alimentaire.

2/ Mettre en place un bac de compostage.

Les projets de l’AAPE sur le sujet :

Lors de la prochaine commission menu,  nous reparlerons des produits bio et issus de circuit court, il nous semble que leur utilisation devrait être plus systématique.

Nous défendrons l’idée que nous défendons depuis toujours d’installer des bacs de compostage.

Nous proposerons une campagne anti gaspillage.

 

Vos idées sont les bienvenues !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article